Marais de Blanquefort et de Parempuyre

Maîtrise d’ouvrage : Communauté urbaine de Bordeaux (Direction de la Nature).

Intitulé de l’étude : Etude des formes et de l’histoire des paysages des marais de Blanquefort et de Parempuyre.

Date de rendu : février 2015.

Contexte et objectifs de l’étude :
Les marais de Blanquefort et de Parempuyre, sur la rive gauche de la Garonne, offrent une grande diversité d’espaces naturels et agricoles qui en font un des poumons de l’agglomération bordelaise.
Dans le cadre de la protection et de la valorisation de cet espace, inscrit depuis 1999 dans le périmètre du Parc intercommunal des Jalles, la Communauté urbaine de Bordeaux a acquise, en janvier 2012, un lot de terres agricoles, au lieu-dit Olives, à Parempuyre. L'ambition est d’en restaurer le fonctionnement écologique et hydraulique, d’en reconvertir l’exploitation (de la maïsiculture vers l’élevage) et d’en faire un lieu de découverte du marais. Pour fonder ce projet de valorisation, la Direction de la nature de la Communauté urbaine de Bordeaux, maître d'ouvarge de cette opération, a souhaité disposer, dans le prolongement de l’étude réalisée en 2013 sur la vallée des Jalles, d’une étude archéogéographique de l’ensemble de ces marais. En effet, avant d’être l’habitat d’espèces rares, protégé au titre de classements de type ZNIEFF, ZICO ou NATURA 2000, un territoire inondable soumis aux prescriptions d’un PPRI ou un espace agricole objet d’une restauration après trente années d’exploitation intensive, les marais de Blanquefort et de Parempuyre sont, d’abord, le lieu d’un dessèchement et d’un aménagement réalisé au milieu du XVIIe siècle par des ingénieurs hollandais. L’objectif de l’étude est donc de donner les clefs de lecture permettant de comprendre l’organisation, la logique et la dynamique historique des formes planimétriques qui organisent ces marais et d’ouvrir sur des choix éclairés en matière d’aménagement et de valorisation du domaine d’Olives.