Cussac-Fort-Médoc

Maîtrise d’ouvrage : Conseil Régional d’Aquitaine (Service du Patrimoine et de l’Inventaire).

Intitulé de l’étude : Etude archéogéographique de la commune de Cussac-Fort-Médoc (Gironde) ; Analyse des formes et cartographie des héritages.

Date de rendu : mars 2012.

Contexte et objectifs de l’étude :
Le service du Patrimoine et de l’Inventaire du Conseil régional d’Aquitaine réalise, en partenariat avec le Conseil Général de la Gironde, un inventaire topographique des communes riveraines de l’estuaire de la Gironde afin de constituer un socle de connaissance préalable à la mise en œuvre, par les collectivités locales et territoriales, de politiques de développement et d’aménagement durables. La grande qualité des paysages et l’intérêt porté aux questions environnementales, tant par les acteurs publics (Conservatoire du littoral, SMIDDEST) que par le réseau associatif (Océan, Amis du Vitrezais, Gens d’estuaire), conduisent le service de l’Inventaire à prendre en compte, outre les éléments du patrimoine architectural et mobilier, les structures paysagères dans le cadre de son enquête historique et topographique.
Pour dépasser la description habituelle des grandes « unités de paysage » (marais, vignes et forêts de pins) et articuler les données patrimoniales ponctuelles et diverses (église, châteaux, maisons, moulins, bâtiments d’exploitation viticole) et la matrice paysagère (réseau des voies et des chemins, trames parcellaires, réseau hydrographique) dans laquelle elles s’insèrent, le service de l’Inventaire et du Patrimoine a souhaité faire réaliser, à titre d’illustration, une étude archéogéographique d’un secteur de sa zone d’investigation. Le site choisi est celui de la commune de Cussac-Fort-Médoc où les fortifications édifiées par Vauban y font l’objet d’un projet d’AVAP (Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine) en lien avec le classement du verrou de la Gironde par l’UNESCO au titre du patrimoine mondial, tandis que se développe une urbanisation mal contenue liée à l’étalement urbain de la métropole bordelaise. Au travers de l’analyse des cartes et plans anciens et actuels, l’objectif de l’étude est de comprendre l’organisation et la logique des formes planimétriques qui organisent le territoire de cette commune et d’ouvrir sur des choix éclairés en matière de valorisation de son patrimoine naturel et culturel et d’aménagement.